In the Soukh

Pochette de l'album The Sweet Pretty Things (Are in Bed Now, of Course...).

Avec un titre pareil, on serait en droit d’attendre une chanson très orientalisante, et elle l’est… mais pas tant que ça. Les chœurs qui harmonisent peuvent évoquer l’appel du muezzin, mais le groupe ne fait pas appel à des instruments exotiques, et dès les premières notes, difficile de s’y méprendre : la rythmique, c’est du pur Bo Diddley beat ! Drôle de fusion, mais venant de Dick Taylor, ce n’est pas si surprenant que ça.

Hell, Here and NowhereIn the SoukhDirty Song

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.