In memoriam

Un long message, apparemment écrit par Mark St. John, occupe à présent la page d’accueil du site officiel des Pretty Things. Je vous le traduis ici :

PHIL MAY – 1944 – 2020.

À 7 heures ce matin, Phil May, le chanteur des Pretty Things, est mort à l’hôpital après une opération pour remplacer son articulation de la hanche, dans le Norfolk, où il se trouvait avec sa famille.

Si vous lisez ce texte, vous savez déjà que Phil a été un chanteur et un artiste remarquable tout au long des 55 années et davantage qu’il a passées à la tête des Pretty Things, et vous avez sans doute déjà conscience aussi de son talent prodigieux comme auteur, parolier et innovateur, à l’origine de nombreuses inventions musicales.

Mais il était bien plus que cela. Pour ceux d’entre nous qui le connaissions personnellement et l’aimions, c’était un être humain remarquable, versatile, influent et irremplaçable, et le meilleur être humain et le plus honorable que j’aie jamais connu.

Il était drôle, créatif, vif, honnête, avisé, plein de talents de toutes sortes, exaspérant, direct et farouchement loyal dans une industrie de menteurs, et honnête à un degré terrible. Cette Idole n’était pas un colosse aux pieds d’argile. Ses 55 années de carrière comprennent quelques-uns des sommets du rock, de ses racines dans le R&B jusqu’à ce jour. Il n’assistera pas à la sortie de ce qui sera donc le dernier album des Pretty Things, « Bare As Bone, Bright As Blood », du blues acoustique à l’état brut qui sortira plus tard dans l’année. Quelle tristesse, il avait lutté pour le finir, mais le résultat valait bien chaque moment de travail.

Il restera sans doute dans l’histoire comme « l’homme aux plus longs cheveux de toute la Grande-Bretagne », un titre pour lequel il s’est littéralement battu. Mais ce n’était que le sommet de son iceberg. Son art, son œuvre et ses interprétations le décrivent bien mieux que n’importe quelle manchette de journal, comme saura la confirmer quiconque a écouté « S. F. Sorrow » ou a eu la chance de voir un Phil en concert devant des salles combles dans le monde entier à plus de 70 ans avec la dernière et brillante formation électrique des Pretty Things.

C’était quelqu’un d’unique, un homme toujours créatif et exigeant, qui n’a jamais abandonné sa liberté d’être ce qu’il voulait être, que ce soit pour l’argent ou même la gloire. Avec son partenaire de longue date Dick Taylor, il a toujours dansé au son d’un batteur différent, un batteur avec un rythme hypnotique.

Espérons donc que vous vous souviendrez de lui comme du grand artiste qu’il a toujours été, unique, original et innovateur, et pas comme d’une bête pop star qui n’avait rien à dire et trop de temps pour le dire. Phil était différent. Nous nous souviendrons tous de lui avec amour, affection et tristesse, il ne s’écoulera pas une journée sans qu’il soit dans mes pensées intimes et dans mon cœur. C’était mon ami, mon artiste, mon fardeau, ma chance, mon âme sœur et mon héros. Je n’ai jamais rencontré personne d’autre comme lui et je ne rencontrerai plus jamais quelqu’un comme lui. Nous l’aimions, comme beaucoup d’entre vous… Le roi est mort. Il n’y en aura pas d’autre… Au revoir, Phil. Tu vas nous manquer tous les jours, et on pensera à toi avec tendresse et un sourire.

15 mai 2020

theprettythings.com (consulté le 16 mai 2020)

Cette page propose aussi une chanson qui provient sans doute du prochain album des Pretty Things, dont le titre devrait donc être Bare as Bone, Bright as Blood.

Cet article a 4 commentaires

  1. Philiipe Lienard

    Cher Phil, j’ai eu la chance de te voir (avec les Pretty) 3x sur scène et j’ai été à chaque fois scotché, j’ai néanmoins fais une bêtise, la 3ième fois, après le concert, tu es sorti également de la salle, histoire de pouvoir respirer un bon coup .. et tu étais alors à un mètre de moi … je t’ai laissé tranquille car après un show pareil tu devais être claqué .. je regrette maintenant de ne t’avoir pas pour le moins, serrer la main mais c’est trop tard sauf qu’il me reste ta musique et ça, ce n’est pas rien … R.I.P. de la part d’un autre Phil ..

    1. Julien Brice Mansencal

      Je ne pense pas que ce soit une bêtise d’être respectueux. 🙂

  2. TUAL

    J ai vu plusieurs fois les » Petites « sur scène..
    Lors d’un concert à Marcq en Bareul(59) je m’étais permis de demander à Phil de poser avec nous (mes enfants et un ami) , le temps d’une photo;
    ..très bon souvenir! Artiste charismatique, d’une grande gentillesse , il s’était prêté au jeu.
    Par la même occasion il m ‘avait dédicacé un vinyle (ep).
    Thierrysixtysix

  3. TUAL

    Aie! J ai fait une faute de frappe. Ce n est pas les petites mais les « pretties »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.