Electric Banana (1967)

Pochette de l'album Electric Banana.Electric Banana est le premier album enregistré par les Pretty Things pour DeWolfe Music. Il est sorti en 1967.

DeWolfe est une compagnie de production britannique spécialisée dans ce qu’on appelle en anglais la library music, c’est-à-dire une musique libre de droits dans laquelle il est possible de piocher à loisir, moyennant bien sûr le paiement d’une licence. C’est dans ce genre de catalogue que se fournissent les productions télévisuelles et cinématographiques qui n’ont pas les moyens ou le désir de faire réaliser leur propre bande originale.

Pour les Pretty Things, travailler pour DeWolfe, c’est l’assurance d’être payés, et tant pis si la reconnaissance n’est pas au rendez-vous : ce n’est pas elle qui paie les factures ! À la fin des années 1960, cela constitue leur principale source de revenus avec les concerts. La formule est toujours la même : cinq ou six chansons par disque, en version chantée sur la face 1 et instrumentale sur la face 2.

Attention : Free Love et Cause I’m a Man n’ont pas été enregistrées par les Pretty Things, mais par des musiciens inconnus : c’est assez facile de le deviner en entendant le chant. Ces deux compositions sont signées « Peter Reno », le pseudonyme d’un duo d’écriture composé de Cliff Twemlow et Peter Taylor (à ne pas confondre avec Dick, bien entendu !). Cause I’m a Man figure étonnamment dans la version originale (américaine) du film de George Romero Dawn of the Dead. Deux autres chansons de Peter Reno figurent sur More Electric Banana, le deuxième album des Pretties pour DeWolfe, mais cette fois-ci, ce sont bien eux qui les interprètent.

Il est possible d’écouter cet album en ligne sur le site de DeWolfe : Electric Banana.

Titres

Face 1 (chantée)

  1. Walking Down the Street (Phil May, Dick Taylor, Wally Waller) – 2 min 47 s
  2. If I Needed Somebody (Phil May, Dick Taylor, Wally Waller) – 3 min 4 s
  3. Free Love (Peter Reno) – 2 min 11 s
  4. Cause I’m a Man (Peter Reno) – 2 min 49 s
  5. Danger Signs (Phil May, Dick Taylor, Wally Waller) – 2 min 38 s

Face 2 (instrumentale)

  1. Walking Down the Street (Phil May, Dick Taylor, Wally Waller) – 2 min 47 s
  2. If I Needed Somebody (Phil May, Dick Taylor, Wally Waller) – 3 min 4 s
  3. Free Love (Peter Reno) – 2 min 11 s
  4. Cause I’m a Man (Peter Reno) – 2 min 49 s
  5. Danger Signs (Phil May, Dick Taylor, Wally Waller) – 2 min 38 s

Participants

D’après Wally Waller sur le forum de pretties.de, c’est en réalité Jon Povey et non Skip Alan qui joue de la batterie sur les trois premiers albums d’Electric Banana.

Principales éditions

  • 1967 : 33 tours, Royaume-Uni, DeWolfe DWLP 3040

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *