Over the Moon

Pochette de Freeway Madness.

Wally Waller a beau avoir quitté les Pretty Things l’année précédente, il leur offre ici une jolie ballade, bien servie par sa voix rocailleuse.

Paroles

There’s a pain I cannot kill
And I guess I never will
Bluebird of love has knocked me down
Sang her songs then left town

Oh, the lady sang so sweet
Had the kids up on her feet
Playing the town hall she took her bow
Left me this letter I’m reading now

I was over the moon
But my poor heart came back soon
And there was only a rainbow left to see
Left to see

Oh, she said, it gets so tough
Airline schedules can be rough
Wanted to stay here and live with me
One more show and she was free

So I waited here at home
Played some Stills and got me stoned
And as I lay in that empty bed
Bluebird of love flew above my head

I was over the moon
But my poor heart came back soon
And there was only a rainbow left to see
Left to see

Stay with me, stay with me
Lay your head upon my shoulder

I was over the moon
But my poor heart came back soon
And there was only a rainbow left to see
Left to see

Traduction

Cette douleur que je ne peux vaincre
Je pense que je n’y arriverai jamais
Le moineau de l’amour m’a renversé
Elle a chanté ses chansons avant de quitter la ville

Oh, la dame avait un chant si doux
Les enfants étaient à ses pieds
Une révérence après son concert
Elle m’a laissé la lettre que je lis maintenant

J’étais au septième ciel
Mais mon pauvre cœur est bien vite redescendu
Et il ne restait plus qu’un arc-en-ciel sous mes yeux
Sous mes yeux

Oh, elle disait, c’est si dur
Les horaires d’avion sont impitoyables
Elle voulait rester et vivre avec moi
Plus qu’un concert avant la liberté

Alors j’ai attendu chez moi
Écouté du Stills, fumé de la came
J’étais allongé dans ce lit vide
Quand le moineau de l’amour m’a survolé

J’étais au septième ciel
Mais mon pauvre cœur est bien vite redescendu
Et il ne restait plus qu’un arc-en-ciel sous mes yeux
Sous mes yeux

Reste avec moi, reste avec moi
Pose ta tête sur mon épaule

J’étais au septième ciel
Mais mon pauvre cœur est bien vite redescendu
Et il ne restait plus qu’un arc-en-ciel sous mes yeux
Sous mes yeux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.