L’Histoire ne retiendra probablement pas grand-chose des Pretty Things, condamnés à n’être qu’une note de bas de page dans la saga du rhythm and blues britannique : une anecdote amusante sur Dick Taylor, l’idiot qui a quitté les Rolling Stones avant qu’ils ne deviennent célèbres, et peut-être une mention en passant de S.F. Sorrow, l’un des tout premiers albums-concepts / opéras rock, sinon le tout premier. Mais l’Histoire est injuste, c’est connu, et les Pretty Things méritent mieux que ça.

Peut-être même qu’ils méritent qu’on leur consacre tout un site Web !

Et que serait ce site sans une biographie du groupe ?

  1. Au commencement (1963)
  2. Le bruit et la fureur (1964-1966)
  3. Émotions (1967-1971)
  4. Transatlantiques (1971-1976)
  5. Au bord de la nuit (1976-1981)
  6. Les années perdues (1981-1998)
  7. Résurrection (1998-2018)

Si vous voulez davantage de détails, n’hésitez pas à consulter la chronologie.

Cet article a 2 commentaires

  1. Hi there

    I’ve compiled in incomplete list of 1960s gigs and happy to share if you can send me an email address?

    Kind regards
    Nick

    1. Julien Brice Mansencal

      Hello Nick,

      I see you have left comments on the relevant years with your list of gigs. That’s great, thanks a lot! This is very generous of you. I will add them progressively to the pages when I have the time to do so, with due credit of course.

      I had already stumbled on your great website, probably while looking for info about Fenmen gigs. Keep up the good work!

Répondre à Julien Brice Mansencal Annuler la réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.