Edge of the Night

Pochette de l'album Cross Talk.

Dans une interview de 1980, Phil May explique que les paroles de cette chanson lui ont été inspirées par une toile de René Magritte. Il pourrait s’agir des Chasseurs au bord de la nuit (1928), un tableau particulièrement angoissant dont le titre anglais est Hunters at the Edge of Night, mais May en parle comme d’une œuvre abstraite, ce qui n’est pas vraiment le cas des Chasseurs. Il est possible que ses souvenirs du tableau ne soient pas parfaitement précis.

Cross Talk (1980)

Pochette de l'album Cross Talk.

Cross Talk est le neuvième album studio des Pretty Things, sorti en octobre 1980 chez Warner Bros. Records.

La page Swan Song est définitivement tournée : on retrouve la formation de la grande époque avec les retours de Dick Taylor et Wally Waller. Peter Tolson est toujours là, et c’est donc un sextette qui enregistre ce disque en février-mars 1980 aux studios Matrix de Londres.

Les Pretty Things laissent les excès des années 1970 derrière eux sur ces chansons aux forts accents de punk et de new wave, bien dans l’air du temps. Ce n’est pas un hasard si la dernière s’appelle No Future… d’autant que pour les Pretties, ce sera effectivement le cas : l’album est coulé par le grand n’importe quoi généralisé de la part de la Warner (les premiers pressages de l’album ont deux faces A et pas de face B…) et le groupe éclate dans l’année qui suit, sans avoir pu donner la pleine mesure de ses capacités. Un nouveau chapitre dans la désastreuse histoire des jolies choses.

Remarque : le 33 tours original et la réédition CD se contredisent régulièrement sur des détails (crédits des chansons, participants…), au point qu’on pourrait presque jouer au jeu des sept erreurs entre les deux. La prudence est de mise.