Bare as Bone, Bright as Blood est le treizième et, a priori, dernier album studio des Pretty Things. Sa sortie est prévue le 25 septembre 2020 chez Madfish.

Il s’agira d’un album purement acoustique sur lequel le groupe est réduit à ses briques fondamentales : la voix de Phil May et la guitare de Dick Taylor. Une grande fragilité transparaît dans les deux extraits publiés en mai, The Devil Had a Hold on Me et To Build a Wall. Comme le dit Mark St. John dans son communiqué de presse, les deux musiciens accusent leur âge, mais ils savent en faire une force plutôt qu’une faiblesse.

Titres

  1. Can’t Be Satisfied (McKinley Morganfield) – 3 min 4 s
  2. Come Into My Kitchen (Robert Johnson) – 4 min 17 s
  3. Ain’t No Grave (Claude Ely) – 3 min 58 s
  4. Faultline – 4 min 22 s
  5. Redemption Day (Sheryl Crow) – 5 min 22 s
  6. The Devil Had a Hold on Me (Gillian Welch, David Rawlings) – 4 min 16 s
  7. Bright as Blood (George Woosey) – 4 min 44 s
  8. Love in Vain (Robert Johnson) – 4 min 17 s
  9. Black Girl – 2 min 37 s
  10. To Build a Wall (Will Varley) – 4 min 25 s
  11. Another World – 3 min 56 s

La version CD inclut un titre bonus :

  1. I’m Ready – 3 min 43 s