Une histoire des Pretty Things

L’Histoire ne retiendra probablement pas grand-chose des Pretty Things, condamnés à n’être qu’une note de bas de page dans la saga du rhythm and blues britannique : une anecdote amusante sur Dick Taylor, l’idiot qui a quitté les Rolling Stones avant qu’ils ne deviennent célèbres, et peut-être une mention en passant de S.F. Sorrow, l’un des tout premiers albums-concepts / opéras rock, sinon le tout premier. Mais l’Histoire est injuste, c’est connu, et les Pretty Things méritent mieux que ça. Peut-être même qu’ils méritent qu’on leur consacre tout un site Web ! Et que serait ce site sans une biographie du groupe ?

  1. Au commencement (1963)
  2. Le bruit et la fureur (1964-1966)
  3. Émotions (1967-1971)
  4. Transatlantiques (1971-1976)
  5. Au bord de la nuit (1976-1981)
  6. Les années perdues (1981-1998)
  7. Résurrection (1998-…)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *