Renaissance Fair

Pochette de l'album The Sweet Pretty Things (Are in Bed Now, of Course...).

Avec WhyRenaissance Fair est l’autre reprise des Byrds qui faisait partie du répertoire scénique des Pretty Things à la fin des années 1960. Quelle surprise de la retrouver sur leur album de 2015 ! L’originale, qui figure sur l’excellent Younger Than Yesterday (1967), avait un son très aérien, voire onirique, avec ses harmonies vocales angéliques et le jangle virevoltant de McGuinn. Ici, les Pretty Things ne visent clairement pas la même grâce : la batterie est puissante, la voix de Phil May grasseyante. C’est un Moyen Âge bien moins romantique qu’ils évoquent ainsi.

Paroles

I think that maybe I’m dreaming

I smell cinnamon and spices
I hear music everywhere
All around kaleidoscope of colour
I think that maybe I’m dreaming

Maids pass gracefully in laughter
Wine colored flowers in their hair
Flags call from lands I’ve never been to
I think that maybe I’m dreaming

Sun flash on a soda prism
Bright jewels on the ladies flashing
Eyes catch on a shiny prism

Hear ye the crying of the vendors
Fruit for sale, wax candles for to burn
Fires flare, soon it will be nightfall
I think that maybe I’m dreaming

The Sweet Pretty Things (Are in Bed Now, of Course…)

The Same Sun · And I Do · Renaissance Fair · You Took Me by Surprise · Turn My Head · Dark Days · Greenwood Tree · Hell, Here and Nowhere · In the Soukh · Dirty Song

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.