The Pretty Things (1965)

Pochette de l'album The Pretty Things.The Pretty Things est le premier album studio des Pretty Things, sorti en mars 1965 chez Fontana Records.

Pas de mystère, les fées qui se sont penchées sur le berceau des Pretties avaient pour nom Bo Diddley et Chuck Berry ; la première leur a même offert leur nom de baptême. Quelques-unes des chansons ici présentes continuent à les accompagner sur scène un demi-siècle plus tard, des inusables comme Roadrunner et Mama, Keep Your Big Mouth Shut qui font toujours leur petit effet sur le public.

L’album aurait dû être produit par Jack Baverstock, le responsable A&R de Fontana, mais il a jeté l’éponge au bout d’une demi-heure en s’écriant : « Pas question que je reste avec cette bande d’animaux ! » Il faut dire qu’il avait suffi de trente minutes pour que Viv Prince vomisse sur sa batterie avant de s’effondrer par terre – à deux reprises… C’est Bobby Graham qui prend le relais. Batteur de session expérimenté, il n’a pas peur de laisser les Things jouer à fond la caisse, et il en faut davantage pour l’effrayer qu’un Viv Prince qui s’écroule derrière ses fûts.

Titres

Face 1

  1. Roadrunner (Ellas McDaniel) – 3 min 11 s
  2. Judgement Day (Bryan Morrison, arrangé par les Pretty Things) – 2 min 46 s
  3. 13 Chester Street (The Pretty Things) – 2 min 19 s
  4. Big City (Jimmy Duncan, Alan Klein) – 2 min
  5. Unknown Blues (The Pretty Things) – 3 min 47 s
  6. Mama, Keep Your Big Mouth Shut (Ellas McDaniel) – 3 min

Face 2

  1. Honey, I Need (Dick Taylor, John Warburton, Peter Smith) – 1 min 57 s
  2. Oh Baby Doll (Chuck Berry) – 2 min 59 s
  3. She’s Fine, She’s Mine (Ellas McDaniel) – 4 min 21 s
  4. Don’t Lie to Me (Chuck Berry) – 3 min 50 s
  5. The Moon Is Rising (Jimmy Reed) – 2 min 30 s
  6. Pretty Thing (Ellas McDaniel) – 1 min 36 s

Bonus

La plus récente réédition CD de The Pretty Things inclut six titres bonus :

  1. Rosalyn (Jimmy Duncan, Bill Farley) – 2 min 18 s
  2. Big Boss Man (Luther Dixon, Al Smith) – 2 min 36 s
  3. Don’t Bring Me Down (Johnnie Dee) – 2 min 8 s
  4. We’ll Be Together (Phil May, John Stax, Dick Taylor) – 2 min 8 s
  5. I Can Never Say (The Pretty Things) – 2 min 34 s
  6. Get Yourself Home (The Pretty Things) – 2 min 14

Participants

Principales éditions

  • 1965 : 33 tours, Royaume-Uni, Fontana TL 5239
  • 2000 : CD, Snapper SDPCD 115
  • 2002 : CD, Repertoire REP 4927

Classements

Le premier album des Pretty Things s’est classé dans le Top 20 des ventes au Royaume-Uni pendant dix semaines, avec un pic à la sixième place :

  • 27 mars 1965 : #17
  • 3 avril 1965 : #10
  • 10 avril 1965 : #9
  • 17 avril 1965 : #6
  • 24 avril 1965 : #7
  • 1er mai 1965 : #8
  • 8 mai 1965 : #13
  • 15 mai 1965 : #15
  • 22 mai 1965 : #15
  • 29 mai 1965 : #17

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *