Can’t Be Satisfied

Cette chanson de Muddy Waters a vu le jour en single en juin 1948, même si son tout premier enregistrement a été réalisé par Alan Lomax en 1941. Les Pretty Things l’ont souvent jouée sur scène avant de l’inclure sur leur dernier album studio.

To Build a Wall

Cette chanson a d’abord vu le jour en 2016 sur Kingsdown Sundown, le quatrième album du chanteur de folk britannique Will Varley. Phil May en propose une interprétation très sobre et touchante, dédiée « à ses enfants » sur la pochette du disque.