Phil May & the Fallen Angels (1978)

Pochette de l'album Phil May & the Fallen Angels.

Pochette du 33 tours original.

Phil May & the Fallen Angels est l’unique album du groupe du même nom, sorti en 1978.

Les Fallen Angels voient le jour durant l’été 1976, autour du guitariste Mickey Finn. Fraîchement débarqué des Steve Marriott’s Allstars, Finn se lance dans la création d’un nouveau groupe avec le bassiste Greg Ridley (ex-Humble Pie), le guitariste Bob Weston (ex-Fleetwood Mac) et Twink (ex-plein de groupes, dont les Pretty Things) à la batterie. Cette formation, dans laquelle Twink, victime d’un accident de voiture, cède rapidement sa place à Keith Bryce (ex-Heavy Metal Kids, comme Mickey Finn lui-même), se disperse avant la fin de l’année. Tout est à recommencer pour Finn.

Pochette de l'album Phil May & the Fallen Angels.

Pochette de la réédition CD.

Pas découragé, le guitariste continue à lancer des invitations à droite et à gauche, et une version 2.0 des Fallen Angels se met en place au printemps 1977, avec Phil May au chant, Wally Waller à la basse, Bill Lovelady en deuxième guitare, Brian Johnston (ex-Streetwalkers) aux claviers et Chico Greenwood (ex-plein de groupes, dont Moonrider) à la batterie. Les six musiciens s’envolent bientôt pour Genève pour enregistrer leur premier disque aux studios Aquarius.

L’été 1977 s’avère peu productif pour les Fallen Angels, qui se distinguent davantage par leurs frasques que par leur assiduité. Le groupe ne survit pas à son retour en Angleterre : chacun reprend sa route, et le duo May-Waller se retrouve avec les bandes sur les bras. Pour finaliser l’album, ils montent une troisième variante des Fallen Angels, avec un autre vieux camarade, Jon Povey, derrière les claviers, ainsi que deux ex-Bees Make Honey, le guitariste Ed Deane (qui a également joué avec Il Barritz) et le batteur Fran Byrne.

L’album Phil May & the Fallen Angels voit finalement le jour… uniquement aux Pays-Bas, le management du groupe n’ayant pu conclure de meilleur contrat, et alors que May et Waller sont déjà partis ressusciter les Pretty Things. Épilogue foireux d’une histoire qui l’aura été de bout en bout. En guise de post-scriptum, Mickey Finn tente de ranimer les Fallen Angels courant 1978, mais cette quatrième incarnation ne subsiste que le temps d’enregistrer trois titres, qui figurent en bonus sur les rééditions CD d’un disque davantage prisé des collectionneurs de raretés que du grand public.

Quelques-unes des chansons enregistrées en Suisse ont abouti sur l’album The Return of the Electric Banana, dernier avatar de la collaboration des Pretty Things avec DeWolfe, également paru en 1978.

Titres

Face 1

  1. Fallen Angels (Mickey Finn) – 4 min 14 s
  2. California (Phil May, Wally Waller) – 4 min 24 s
  3. 13 ½ Floor Suicide (Phil May) – 3 min 57 s
  4. Dance Again (Phil May) – 5 min 8 s
  5. Shine On Baby (Phil May, Wally Waller) – 4 min 14 s

Face 2

  1. My Good Friend (Bill Lovelady, Phil May) – 3 min 21 s
  2. Cold Wind (Phil May) – 6 min 55 s
  3. I Keep On (Fallen Angels) – 5 min 4 s
  4. Dogs of War (Phil May) – 4 min 49 s
  5. Girl Like You (Phil May, Wally Waller) – 3 min 41 s

Titres bonus

Les rééditions CD incluent trois chansons supplémentaires :

  1. When the Russians Come Back (Mickey Finn, Nino Ferrer) – 3 min 6 s
  2. Chance (Mickey Finn) – 3 min 24 s
  3. Lazy Days (Mickey Finn) – 2 min 44 s

Participants

  • Mickey Finn : guitare
  • Chico Greenwood : batterie
  • Jack Johnston : claviers
  • Bill Lovelady : guitare
  • Phil May : chant
  • Jon Povey : chœurs
  • Wally Waller : basse, chœurs
  • Fran Byrne : batterie sur Shine On Baby et Girl Like You
  • Ed Deans : guitare sur Shine On Baby et Girl Like You
  • John Porter : guitare slide sur Dogs of War, mixage
  • L. Shankar : violon sur My Good Friend et Cold Wind
  • Patrick Orieux : ingénieur du son (Genève)
  • Bob Potter : ingénieur du son (Londres)
  • Neil H. Ross : ingénieur du son (Londres)

Principales éditions

  • 1978 : 33 tours, Pays-Bas, Philips 6410 969
  • 1985 : 33 tours, Royaume-Uni, Butt ‎NOTT 006
  • 1988 : CD, Allemagne, Line BUCD 9.00542 O
  • 2003 : CD, Europe, Castle CMRCD 759

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.