Reelin’ and Rockin’

Pochette française de l'album Live at the Heartbreak Hotel.

Cette chanson a vu le jour sur la face B du single Sweet Little Sixteen en 1957. Elle a été reprise par de nombreux groupes britanniques dans les années 1960, ceux ayant eu le plus de succès avec étant le Dave Clark Five en 1964.

Les Pretty Things ont parfois joué cette chanson sur scène, mais il ne l’ont jamais retenue pour figurer sur un de leurs albums studio.

Shakin’ All Over

Pochette française de l'album Live at the Heartbreak Hotel.

Johnny Kidd & the Pirates était l’un des groupes pionniers du rock and roll en Grande-Bretagne. Leur plus gros succès est venu avec ce Shakin’ All Over, numéro 1 des ventes dans leur pays d’origine en août 1960 et repris par d’innombrables artistes, des Guess Who aux Who. Les Pirates n’ont jamais su rééditer cet exploit et la mort prématurée de Johnny Kidd dans un accident de voiture en 1967 est venu mettre un terme à leur carrière.

Les Pretty Things ont parfois joué cette chanson sur scène, mais il ne l’ont jamais retenue pour figurer sur un de leurs albums studio.

I’m a King Bee

Pochette française de l'album Live at the Heartbreak Hotel.

Ce classique du blues aux paroles pleines de sous-entendus salaces a paru pour la première fois en single en 1957, interprété par son auteur James Moore, plus connu sous le nom de Slim Harpo.

Les Pretty Things ont souvent joué cette chanson sur scène, comme de nombreux autres groupes britanniques, mais il ne l’ont jamais retenue pour figurer sur un de leurs albums studio, contrairement aux Rolling Stones qui lui ont réservé une place sur leur premier 33 tours en 1964.

Mona

Pochette française de l'album Live at the Heartbreak Hotel.

Cette chanson de Bo Diddley, aussi appelée I Need You Baby, a paru pour la première fois en 1957, en face B du single Hey! Bo-Diddley, puis en 1960 sur son 33 tours Have Guitar Will Travel. Les Pretty Things l’ont fréquemment reprise sur scène, mais elle n’a jamais eu l’honneur de figurer sur un de leurs albums studio.

Let Me Hear the Choir Sing (1984)

Let Me Hear the Choir Sing est une compilation des Pretty Things sortie en 1984 chez Edsel.

Elle se concentre sur la période rhythm & blues de l’histoire du groupe : rien qui ne soit sorti après 1965 dessus.

Étonnant : le titre de l’album est tiré des paroles de Pretty Thing… alors qu’elle ne figure pas dessus !

Fun Tango (1984)

Pochette de l'album Fun Tango.

Fun Tango est un album pirate des Pretty Things sorti en 1984.

Ce double 33 tours a été enregistré lors d’un concert du groupe au Sinkkasten de Francfort à la fin de l’année 1984. D’après sa pochette, il a été mixé aux studios Musicland de Munich et masterisé au studio Hansa de Berlin-Ouest. Sans surprise, il présente beaucoup de titres en commun avec Live at the Heartbreak Hotel, sorti la même année, mais pas à l’insu des Pretties, lui.

Live at the Heartbreak Hotel (1984)

Pochette française de l'album Live at the Heartbreak Hotel.

Live at the Heartbreak Hotel ou Live at Heartbreak Hotel est un album des Pretty Things sorti en 1984.

Au début de l’année 1983, Phil May est devenu le gérant du Bridge House, un club de rhythm and blues londonien situé dans le quartier de Little Venice. Il s’y produit régulièrement avec des musiciens issus d’horizons divers, dont Dick Taylor. Leur répertoire se compose surtout de reprises de vieux standards, avec un ou deux classiques des Pretty Things pour faire bonne mesure. Un ami du groupe, Phil Carson, convainc May d’enregistrer un de ces concerts, ce qui est fait le 13 mars 1984.

Live at the Heartbreak Hotel paraît quelques mois plus tard sur le label allemand Line Records, avant d’être édité par Big Beat au Royaume-Uni et WEA en France, avec autant de pochettes différentes. Il fait survivre le nom des Pretty Things, mais c’est à peu près le seul mérite qu’on puisse lui trouver.

1984

Février

  • 22 février. Diffusion de l’épisode « A Star Is Gorn » de la série télé britannique Minder sur la chaîne ITV. L’intrigue de cet épisode tourne autour des derniers enregistrements d’un chanteur de rock, Zac Zolar, qui sont représentés par des titres extraits de The Return of the Electric Banana. Ils sont repris sur le 45 tours Take Me Home / James Marshall qui sort au même moment chez Butt Records.

Mars

  • 13 mars. Concert au Bridge House de Londres (Angleterre).

Août

Pochette française de l'album Live at the Heartbreak Hotel.

Octobre

  • 21 octobre. Concert au PC69 de Bielefeld (Allemagne).

← 1983 · 1984 · 1985 →